comité directeur

Comité directeur du 15 septembre 2020

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un lien pour accéder au compte-rendu du comité directeur du 15 septembre 2020.

cr-du-15-septembre-1-converti.pdf (163.73 Ko)

Premier comité directeur après confinement

Teraanga France a pu réunir son premier Comité directeur, plus de 3 mois après son assemblée générale qui avait eu lieu le 15 mars 2020.

Ce fut un moment pour les membres qui avaient pu se déplacer, de se retrouver pour échanger sur l'actualité en France comme au Sénégal et procéder à la mise en place des commissions.

La présidente a rappelé que malgré le confinement, Teraanga France n'est pas resté inactif. La communication à distance entre les membres du comité directeur a bien fonctionné et des décisions ont pu être prises pour continuer à mener des actions à Nguekokh. Notamment, apporter une aide alimentaire envers des personnes en extrême difficulté pour cause de pandémie Covid 19.

Une autre action est en cours de mise en place: celle-ci à été proposée par la JIF Afrika (association locale) et consiste à un projet de sensibilisation au covid 19 sur une durée de un an.

Pour plus d'infos sur ce comité directeur: Cr 2020 30 juincr-2020-30-juin.pdf (118.27 Ko)

3-Action Covid-19 pour N'guekokh

Le Sénégal est durement touché par la crise du Covid-19, tout comme les autres pays africains. L'état d'urgence proclamé le 23 mars a été prolongé jusqu'au 2 juin. 

https://sn.ambafrance.org/Coronavirus-2019-nCoV-3295.

A N'guekokh, tout comme dans les autres villes et villages du pays la vie y est devenue très difficile. Les aides apportées par les autorités locales comme nationales, si elles existent bien, sont sans commune mesure comparables avec les possibilités que nos pays dits " industrialisés" ont pu engager.

C'est ainsi que Teraanga France a fait le choix d'apporter son aide pour financer l'achat de nourriture de base et aider des familles qui sont dans la plus grande précarité. 

A ce jour, les 1000 € versés à  Teraanga Sénégal ont permis l'achat de nourriture et de la distribuer sous forme de "kit" : 1 sac de riz, 1 plateau d'oeufs et du sucre. 40 foyers ont pu être aidés, ce qui représente 400 personnes environ. Cette aide peut paraître dérisoire, mais elle permet de nourrir une famille pendant plusieurs jours. 

Pour cette action, les membres  de Teraanga Sénégal ont fait un travail considérable de recherche des familles, d'assurer l'achat et la distribution des "Kits" de nourriture. Nous les remercions.

2-Réponse de Martine RABEYROUX aux membres du CD.

Martine RABEYROUX, a donné la réponse suivante au questionnement des membres du CD sur l'action à mener à Nguékokh dans le cadre de la pandémie Covid-19.

"Bonjour à tous,

Nous vous remercions de vos réponses quant à l’action Coronavirus qui se déclinent comme suit.

Au mardi 14/04 à 12h : 11 retours 10 réponses positives 1 avec un questionnement (quelques réponses ci-dessous) La majorité étant réunie, un virement de 1000€ a été effectué le 15/04/2020 sur le compte de Teraanga Sénégal. Si la mairie de Nguékokh a effectivement mis en place certaines actions, comme la distribution d’eau à travers l’acheminement de camions citernes (il faut rappeler que le problème de l’eau n’est toujours pas réglé sur place et dure depuis des mois) et la distribution de denrées alimentaires, il est certain que cela ne suffira pas à faire face aux conséquences de l’épidémie. Tout en étant persuadé que le gouvernement fait son maximum, nos différentes recherches sur internet font apparaître que l’aide d’urgence se résume à 5000 tonnes de riz, 550 tonnes de sucre, 10 000 litres d’huile, 100 tonnes de pâtes et du savon qui sont destinés à un million de ménages, soit 8 millions de sénégalais (la moitié de la population du pays). Toutes les actions sont donc aujourd’hui précieuses pour les populations sur place. Nous rappelons que nous faisons une confiance totale à Teraanga Sénégal, qui reste notre partenaire principal, et qui est suffisamment intégré dans le tissus social et économique de Nguékokh pour être en capacité de repérer les familles les plus vulnérables comme ils l’ont toujours fait jusque là, notamment dans le repérage des « cas sociaux » dans les écoles. Les familles vulnérables doivent être recensées par l’administration territoriale c’est à dire les gouverneurs, les préfets et sous-préfets, ce qui suppose que ce listing n’est pas encore complètement établi par l’administration. Par ailleurs, le temps que les fonds soient acheminés, que les denrées soient achetées et la distribution opérée, il faut compter environ une à deux semaines ce qui correspondra à peu près au début du Ramadan. Nous restons sensibles à ce moment si particulier pour les Sénégalais afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions possibles. Nous restons bien entendu en contact avec Teraanga Sénégal qui sera à même de nous faire part des actions menées avec ces fonds. Nous vous remercions de votre réactivité dans vos réponses et vous tiendrons informés de l’évolution de la situation sur place.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Cordialement."

1-Action Covid-19 pour Nguekokh

Devant le fléau qui a gagné l'Afrique dont la plupart des pays, le Sénégal entre autres, ont adopté sensiblement les mêmes mesures qu'en Europe, nous engageons une action visant à aider les populations de Nguekokh à traverser cette période encore plus dramatique pour eux. Certains Nguekokkhois s'étonnent d'ailleurs que Teraanga ne soit pas encore intervenue et bien que notre objectif n'est pas d'agir en ce sens, il nous semble néanmoins préférable de nous inscrire dans une action, compte tenu de cette situation inédite. L'interdiction de circuler et de travailler au-delà de 14h, réduit considérablement leurs revenus, déjà très modestes pour certaines familles et le manque de nourriture se fait déjà sentir pour elles. Plutôt que d'intervenir au niveau de la sensibilisation, ce que des associations ont déjà entrepris et après avoir consulté Teraanga Sénégal, nous avons opté pour l'achat de denrées alimentaires de première nécessité et les distribuer auprès des familles identifiées. Parallèlement, nous pouvons aussi acheter des masques et des gants, puisqu'il semble qu'il soit plus facile de s'en procurer qu'en France.

La somme allouée à cette action s'élèvera à 1000 €. Teraanga Sénégal se propose aussi de solliciter d'autres associations sur Nguekokh pour tenter de mobiliser le maximum de personnes et de fonds. Pour ce qui concerne la sensibilisation, la JIF Afrika et Mon quartier en avant, les deux associations qui ont participé à la formation en méthodologie de projets en février/mars 2020 à Nguekokh, ont déjà lancé une action dans ce sens avec Prudence Bayonne, la service civique que Teraanga a recrutée depuis plusieurs mois. Elles ont sollicité des fonds participatifs sur Internet. Voici le lien pour y accéder, si vous souhaitez les soutenir : https://www.leetchi.com/fr/c/wLR8Rdr. Le nom de l'action est « collecte de système de lavage pour Nguekokh ». Pour faire plus simple, il suffit de taper leetchi dans la barre de recherche et ensuite collecte...

Des nouvelles de la boulangerie, dont la production a bien sûr baissé : un premier ajustement a été fait en baissant les salaires de tous les employés pour permettre à la boulangerie de continuer à fonctionner. Le ramadan approche et ils espèrent que la production va repartir à la hausse.