2-Réponse de Martine RABEYROUX aux membres du CD.

Martine RABEYROUX, a donné la réponse suivante au questionnement des membres du CD sur l'action à mener à Nguékokh dans le cadre de la pandémie Covid-19.

"Bonjour à tous,

Nous vous remercions de vos réponses quant à l’action Coronavirus qui se déclinent comme suit.

Au mardi 14/04 à 12h : 11 retours 10 réponses positives 1 avec un questionnement (quelques réponses ci-dessous) La majorité étant réunie, un virement de 1000€ a été effectué le 15/04/2020 sur le compte de Teraanga Sénégal. Si la mairie de Nguékokh a effectivement mis en place certaines actions, comme la distribution d’eau à travers l’acheminement de camions citernes (il faut rappeler que le problème de l’eau n’est toujours pas réglé sur place et dure depuis des mois) et la distribution de denrées alimentaires, il est certain que cela ne suffira pas à faire face aux conséquences de l’épidémie. Tout en étant persuadé que le gouvernement fait son maximum, nos différentes recherches sur internet font apparaître que l’aide d’urgence se résume à 5000 tonnes de riz, 550 tonnes de sucre, 10 000 litres d’huile, 100 tonnes de pâtes et du savon qui sont destinés à un million de ménages, soit 8 millions de sénégalais (la moitié de la population du pays). Toutes les actions sont donc aujourd’hui précieuses pour les populations sur place. Nous rappelons que nous faisons une confiance totale à Teraanga Sénégal, qui reste notre partenaire principal, et qui est suffisamment intégré dans le tissus social et économique de Nguékokh pour être en capacité de repérer les familles les plus vulnérables comme ils l’ont toujours fait jusque là, notamment dans le repérage des « cas sociaux » dans les écoles. Les familles vulnérables doivent être recensées par l’administration territoriale c’est à dire les gouverneurs, les préfets et sous-préfets, ce qui suppose que ce listing n’est pas encore complètement établi par l’administration. Par ailleurs, le temps que les fonds soient acheminés, que les denrées soient achetées et la distribution opérée, il faut compter environ une à deux semaines ce qui correspondra à peu près au début du Ramadan. Nous restons sensibles à ce moment si particulier pour les Sénégalais afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions possibles. Nous restons bien entendu en contact avec Teraanga Sénégal qui sera à même de nous faire part des actions menées avec ces fonds. Nous vous remercions de votre réactivité dans vos réponses et vous tiendrons informés de l’évolution de la situation sur place.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Cordialement."

 

covid-19 blog comité directeur