Octobre 2020

Nouvelles fraîches de Nguekokh et du département de MBour.

Au sujet de la chaîne des boulangeries...

La boulangerie de Nguekokh : la production journalière de pains approche les 1000 / jour. Le nouveau matériel fonctionne bien. Le seul point d'achoppement reste l'obtention d'un bilan financier mensuel mais qui devrait se résoudre assez rapidement : un tableau d'un bilan quotidien des recettes et dépenses a été envoyé à Françoise et Claudette. A partir de ce tableau, un bilan mensuel pourra nous être adressé.

La boulangerie de Gandigal : les travaux sont terminés ; il ne reste plus que les branchements électriques à effectuer mais du retard a été pris, en raison de la Sénélec (l'équivalent sénégalais d'EDF), qui, pour des raisons obscures, n'est pas encore intervenue ! Teraanga Sénégal pourra ensuite contacter le fournisseur en matériel de boulangerie pour l'installer.

 

Mission d'automne...

Cette année la mission d'automne est plus compliquée qu'à l'accoutumé du fait de la pandémie. Toutefois un tout jeune adhérent a pu se rendre à Nguekokh avec ordre de mission. Il devra notamment faire un bilan sur le fonctionnement et la comptabilité de la boulangerie de Nguekokh, rencontrer l'association qui gère celle de Gandigal; un bilan sera fait sur les écoles et les fournitures scolaires.

 

Les problèmes d'accès à l'eau...

Coupures d'eau récurentes, plus d'alimentation dans certains quartiers...

Ces problèmes perdurent toujours et pour l'instant, pas de solution à l'impasse dans laquelle les populations de Nguekokh se trouvent. Malgré les réunions avec le Maire, le Préfet et la Sénéeau, tout semble figé. 

En fait pour résumer, la gestion était assurée par des organismes associatifs (Asufor) qui existaient dans toutes les communes. Celles-ci ont été supprimées par le gouvernement et remplacées par la Sénéeau, sous-traitant de Suez! La Sénéeau refuse de reprendre la gestion de l'eau sur Nguekokh, tant que les réparations sur le réseau n'auront pas été faites. Cette situation résulte d'une gestion douteuse de l'Asufor qui n'a pas assuré le maintien en bon état du réseau existant.

Or l'Asufor n'existe plus!...

A suivre...

Mise en place d'un collectif d'associations :

Des échanges ont eu lieu avec les responsables d'associations locales; il en ressort la proposition suivante pour organiser ce collectif  : trois associations vont en constituer le noyau central (Teraanga Sénégal, la Jif-Afrik et Mon quartier en avant). Ce noyau prendra ensuite contact avec les associations qui leur paraissent les plus dynamiques et en fonction des projets qui lui seront communiqués. Teraanga Sénégal est d'accord avec ce schéma. Reste plus qu'à le mettre en place. La mission d'automne devra en faire le point.

Action covid 19 au niveau du département :

Les 3000 € du Conseil départemental de l'Allier ont bien été reçus mais pour l'heure, rien n'a encore été engagé : le Président du Conseil départemental de Mbour a été nommé depuis plus de 15 jours à la tête d'une agence gouvernementale et devait prendre ses fonctions à la mi-octobre. Ils doivent s'entretenir à nouveau par téléphone avec Doudou pour décider de l'organisation de la distribution des kits alimentaires aux familles recensées.

Teraanga blog nouvelles