Nouvelles de Nguekokh - fevrier 2021

teraangafrance Par Le 01/02/2021

Malgré les contraintes liées à la situation sanitaire, les choses bougent du côté de Nguekokh.

Ci après vous trouverez un aperçu de  l'avancement des actions en cours soutenues par TERAANGA et le Conseil départemental de l'Allier

 

Projets Teraanga 

Envoi de matériel pour les postes de santé et l’hôpital de Mbour : les dernières démarches administratives sont en cours et le container devrait être à Dakar fin février, début mars.

 

Les écoles 

Les fournitures scolaires ont été distribuées et l'action peut être visible sur facebook dont voici le lien :

sur la page facebook de Teraangafrance:
https://www.facebook.com/Teraanga-France-1724229051141967

 

Mise en place du collectif d'associations

Une réunion s'est faite par Whastapp mercredi 27 janvier devant la difficulté à réunir toutes les personnes représentant les associations concernées. Le projet de formation des jeunes et des femmes devient un projet porté par le collectif (voir plus bas) et celui de la gestion des déchets également.


 

Conseil départemental de l'Allier 

Boulangerie de Gandigal, commune de Sindia  

L'ouverture de la deuxième boulangerie, n'est pas encore effective devant les compteurs électriques que nous n'arrivons pas à obtenir. Il semble que la chine soit le principal pourvoyeur de ce type de compteurs et que pour l’heure, le stock est épuisé.

Un container devrait arriver à Dakar dans le courant de la semaine prochaine et nous espérons bien en obtenir un. Doudou fait son possible pour le récupérer. Sinon, la boulangerie est opérationnelle (travaux terminés, matériel installé qu'il ne reste plus qu'à tester). Le personnel va recevoir une formation à l'hygiène dans les prochains jours.


 

Projet de formation des jeunes et des femmes 

Financée par la subvention du conseil départemental de l'Allier à hauteur de 10 000 €, consiste à soutenir plusieurs séquences de formation pour des jeunes et des jeunes femmes désireux de créer leur activité génératrice de revenus ou à la développer.

Ce projet a été crée par la JIF Afrik qui fait partie du collectif d’associations que nous venons de créer. Dans le cadre de ce projet, nous avons envisagé la création d'un fonds de soutien à ces activités génératrices de revenus, qui s'élève à 4000 €. C'est un premier coup d'essai, nous verrons à l'avenir à quelle hauteur il faudra  l'alimenter. Mais c'est encourageant : de nombreux jeunes ont répondu à l'appel et depuis la session de novembre, d'autres se sont présentés. Ainsi, une nouvelle session est envisagée fin janvier et le 27 février.

 

Bilan boulangerie Teraanga actions formation projets collectif